GlenCoe, la beauté des Highlands – Écosse

Pour notre 2ème jour en Écosse, nous avons la chance de nous lever avec un beau soleil.
Après un petit déjeuner rustique dans notre chambre, nous prenons la route des Highlands, direction Glen Coe.

Si si, il y avait du soleil au début !

Mais avant ça, nous avons prévu un stop pour aller voir la cascade de Falloch, en croisant sur notre route des biquettes, mais aussi des faisans !

Pour l’aspect « pratico-pratique », et comme nous anticipons de ne pas avoir de lieu de restauration au moment où on décidera de faire une pause sur la route, on s’arrête à Aberfoyle pour acheter notre casse-croûte : chips au vinaigre et sandwich au poulet, c’est roots mais ça sera accompagné d’un magnifique panorama, ce qui relèvera instantanément la saveur du pique-nique le plus basique qui soit !

La cascade de Falloch représente un petit stop d’un quart d’heure maximum, car elle est située tout près de la route, se découvre après avoir parcouru un ravissant petit chemin de forêt, et l’attaque moins ravissante de nuées de midges : forcément, il y a de l’eau, donc il y a des midges !

Mais même si la cascade est belle en soi, et quand même assez impressionnante, j’ai tout particulièrement aimé l’étonnant et gracieux tunnel de métal qui donne accès à une vue privilégiée sur la cascade : le vrai petit « plus » de cette visite qui a égayé notre trajet.

La cascade de Falloch représente notre dernière étape des Trossachs, nous reprenons le volant pour Glen Coe, en suivant la route des Highlands.

Nous sommes éblouis par la beauté des vallées que nous traversons, entre effets de lumière, et glens spectaculaires qui jalonnent notre trajet. Verts, bleus, gris, lochs et nuages créent de magnifiques tableaux changeants.

C’est ici que nous ferons notre pause déjeuner, un pique-nique sans façon au bord de la route, sur un parking aménagé sans doute en tenant compte des arrêts spontanés des touristes face à ce paysage grandiose. C’est notre premier pique-nique d’Écosse, nous le trouvons déjà mémorable pour l’incroyable panorama qu’il nous offre, même si on apprécie moins le bruit de la route et le nombre de touristes qui nous entourent.

Mais le plus beau arrive après : quand nous avons planifié notre voyage en Écosse, les temps de déplacement n’ont pas été nécessairement envisagés comme du « temps de vacances », mais plutôt comme du « temps de déplacement », où on se rend d’un point A à un point B. Et pourtant, nous savions que nous traverserions sans doute de beaux paysages, mais on a largement sous-estimé cet aspect du voyage, car cette route notamment, est une route scénique : c’est-à-dire qu’elle serpente entre de majestueuses « montagnes », aux mille tons de verts, avec de nouveaux points de vue à admirer à chaque virage…  Un de nos plus beaux souvenirs d’Écosse.

D’ailleurs on ne résistera pas à l’envie de s’arrêter au Meeting the 3 Waters pour photographier les cascades qui jalonnent le bord de la route.

Nous arrivons finalement à Kinlochleven pour une randonnée de 3h : the Grey mare’s tail.

Ça grimpe pas mal, après que nous ayons dépassé une jolie cascade. (Oui, encore une !). Nous remontons un petit sentier en pierres qui semble être le cours d’un ruisseau. En nous retournant, on apprécie la vue en surplomb du loch Leven : c’est encore magnifique !

Nous nous perdons un peu, et au passage, on aura la chance de croiser un jeune daim avec ses bois, on l’observe avec nos jumelles, il semble nous regarder aussi.

Pas mal comme atelier d’écriture grandeur nature, non ?

On remonte encore, croisant petit pont, pierres moussues et arbres qu’on croirait sortis d’un conte de fées… Assurément, cette balade a mis des paillettes dans nos yeux et nous a fait vibrer pour la faune et la flore d’une richesse incroyable des Highlands.

A notre retour, (le circuit fait un boucle), nous prenons la voiture en longeant le Loch Linnhe pour accéder à notre Bed & Breakfast the Craiglinnhe House : une belle et ancienne maison toute de pierres grises qui date de 1885 !
Lawrence, le propriétaire des lieux, nous accueille très gentiment dans la maison : moquette épaisse, boiseries, cheminée, et vue sur le Loch : le cadre est absolument enchanteur ! Nous savourons un thé très « britannique » avec un nuage de lait en regardant la pluie tomber sur l’eau, dans le grand salon paisible qui semble tout droit sorti d’une vieux roman policier victorien…. Un moment suspendu….

Nous ne pouvons que vous recommander chaudement cette adresse, si vous aimez être chaleureusement reçus sans se sentir envahis, si vous appréciez les petites attentions et le luxe discret d’une adresse « cosy », un lit bien moelleux et un petit déjeuner d’une fraîcheur absolue.

Craiglinnhe House,
Lettermore,
Ballachulish,
Highlands,
PH49 4JD

Et cette bouillotte, on en parle ? 😉

Le soir, cap sur notre restaurant, recommandé par Lawrence : the Hollytree Restaurant où, surprise, on nous attribue une table donnant sur une baie vitrée panoramique sur le Loch Linnhe…. De quoi pleinement apprécier le spectacle des gros nuages gris et noirs sur l’eau.

Notre repas est délicieux et très raffiné : coquilles Saint-Jacques cuisinées avec du parmesan et une sauce à la moutarde pour Cédric, et du canard avec son « black pudding » et ses petits légumes pour moi : un de nos meilleurs restos du séjour !

The Holly Tree Hotel & Lodges
Kentallen,
Glencoe,
Argyll PA38 4BY

Aucun commentaires

Laisser un commentaire