Pink Paris !

J’attendais impatiemment, comme chaque année, le début du printemps, pour voir Paris se transformer sous mes yeux, et retrouver ses couleurs bonbon Pastel. Plus le temps passe, plus j’apprécie de trouver de la couleur dans la ville, dans les villes : c’est bien pour ça que je traque toutes les formes de street art possible, mais il faut bien dire que pour habiller une ville, la verdure, la végétation – domptée ou sauvage-, les arbres, les balcons fleuris, sont devenus pour moi incontournables pour rendre un milieu tout de pierre et de béton « respirable » et agréable.

C’est pour ça qu’à l’occasion d’un mercredi où je ne travaillais pas, je me suis préparée un petit parcours inspiré de la carte des cerisiers en fleurs de Tokyobanhbao : j’avais terriblement envie de rose : du rose en fleurs, s’il vous plaît ! Alors cet après-midi-là, j’ai décidé d’aller à la chasse au rose. Et même si mon itinéraire, concentré autour de Bastille, ne figure pas sur la carte proposée par Tokyobanhbao, je dois dire que j’ai été bien inspirée, la preuve en images :Pour commencer, cap sur la Coulée verte, tout près de la Gare de Lyon. Dès mon arrivée, je suis servie : il y a là un superbe cerisier en fleurs !


En semaine, l’après-midi, les promeneurs sont rares sur la Coulée verte, et la balade est très agréable malgré le bruit de la circulation et le ciel bouché. Et puis grâce à la Coulée verte, on change de point de vue sur la ville, en prenant de la hauteur et regardant les arbres de haut. Une expérience que j’avais déjà appréciée lors de notre excursion sur la petite Ceinture du 20ème arrondissement.

Je me sens observée…

Ma 2ème étape du jour, c’est le port de l’Arsenal, repéré deux jours avant pour son incroyable habillage rose donné par les arbres en pleine floraison bordant les quais. J’ai bien fait d’être rapide pour immortaliser ce moment où le printemps est spectaculaire : une semaine plus tard, les arbres avaient pris une couleur plus fade à mesure que les fleurs se sont fanées…

Avant de trouver le rose, il y a aussi du vert !

Après cette grosse rasade de rose, me voilà partie en direction de la Cour Damoye, pour prendre quelques clichés d’une jolie petite impasse cachée comme seule Paris a le secret. (Psssittt, si vous aussi c’est votre péché mignon, vous en trouverez plein ici et là!)

Je m’offre aussi une petite incursion dans le passage de Lhomme, qui possède un charme fou : imaginez une impasse pavée bordée d’une immense glycine mauve, et d’ateliers d’artistes dans leur jus. Tout ça avec de la verdure dans tous les sens, une quiétude comme si on était à la campagne, en plein cœur d’un des quartiers les plus branchés de la capitale : Bastille recèle bien des trésors derrière ses portes cochères ! (Pour le passage de Lhomme, pas d’inquiétude, il est toujours ouvert en journée.)

Après cette bonne trotte, il est temps de vous donner quelques-unes de mes adresses préférées dans ce coin de Paris :

  • Les Fleurs (Impasse Josset) et les Fleurs déco (rue Trousseau) : ah, les Fleurs… Une institution parisienne. L’antre de la perdition, on y rentre mais il est très difficile d’en ressortir sans rien acheter. Il faut dire que les deux boutiques (la 1ère est axée sur les bijoux, la seconde sur la déco et les plantes) bénéficient d’une scénographie très soignée et très réussie, faisant du shopping ici une « expérience » qui régale les yeux. Les prix ne sont pas donnés, mais le choix est vaste et plein de pépites.
    6, passage Josset     et       5, rue Trousseau
    75011 Paris                        75011 Paris 
  • Rose Thé : une envie de thé et de délicieuses pâtisseries pour le goûter ? Poussez les portes de cette grosse bonbonnière rose qui donne sur la bruyante avenue Ledru-Rollin, et oubliez tous vos petits soucis : un accueil chaleureux et souriant, un calme et une sérénité de petit cocon, une vaste sélection de thés savamment mis en scène si vous souhaitez en acheter, de douillets fauteuils en velours dépareillés : tout y est. Et si vous y allez l’après-midi, vous y serez presque seul.e.s… Un luxe inouï à Paris où certaines bonnes adresses, prises d’assaut, ne vous garantissent pas le privilège d’être tranquilles pour lire votre bouquin au calme.
    104, Avenue Ledru-Rollin
    75011 Paris

Et pour terminer en beauté cette après-midi, j’ai décidé d’aller visiter l’exposition d’un street artiste que j’aime beaucoup : Agrume. Agrume mêle des techniques mixtes pour créer ses œuvres, reconnaissables car elles représentent souvent un jeune homme dans un cadre qui laisse songeur : papier peint arraché et dont les motifs sont intégrés au 1er et second plan, vieux morceau de bois comme support, plaque rouillée… Chaque tableau est à la fois « brut » et raffiné, et le coup de crayon est magnifique. Vous pouvez encore découvrir son travail jusqu’au 19 Avril 2019 au Cabinet d’Amateur.

Le Cabinet d’Amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 ParisEt voilà, j’espère que cette balade toute rose vous aura plu… N’hésitez pas à laisser un petit mot si vous avez de bonnes adresses dans le quartier de Bastille !

2 Commentaires

  • Maïwenn 16 avril 2019 at 10 h 55 min

    Tu me redonnes presque envie d’habiter Paris de nouveau !! 🙂 J’ai de jolis souvenirs de la Coulée Verte et évidemment du 20e arrondissement de Paris, pour ses petites ruelles, etc. Mais bon, les couleurs finistéro-bretonnes sont sublimes aussi, si le coeur vous en dit je vous fais découvrir ! 😀

    Reply
    • Bulle 16 avril 2019 at 18 h 17 min

      Mais ouiii, Paris c’est si chouette au printemps ! Ne reste pas trop loin de ton écran, on vous mijote un article aux petits oignons sur le 20ème arrondissement. 🙂 Et la Bretagne est un coin magnifique, on doit prochainement publier un article sur Saint-Malo, tiens. (Et encore, on est de grands « débutants » en Bretagne, on sait qu’il nous reste plein d’endroits à découvrir.) Merci d’avoir pris le temps de nous laisser un message 🙂

      Reply

Laisser un commentaire