Zagreb, la rencontre difficile – Croatie

zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb

Cet automne, mi-Septembre plus précisément, nous sommes partis 10 jours en Croatie.

Croatie - Zagreb_La Croatie présente énormément de points d’intérêt, qu’il s’agisse de ses parcs nationaux, ou de ses villes emblématiques, comme Split ou Dubrovnik. Pour arriver à faire tout ça dans un timing de 10 jours, pas plus, nous avons logiquement opté pour la voiture, qui nous permettra de longer la cote de Zagreb jusqu’à Dubrovnik, soit un peu plus de 600 km.

Partir en fin de haute saison, c’est-à-dire mi-Septembre, nous a permis d’éviter la foule de touristes que de nombreux guides prédisent en Juillet et Août. Pourtant, on a eu du mal à éviter ce sentiment de tourisme de masse à Dubrovnik et aux lacs de Plitvice… Le reste du temps, par contre, on était plutôt tranquilles.

Le billet d’avion aller-retour nous a coûté 200€ chacun, assurance incluse, avec une arrivée à Zagreb et un départ depuis Dubrovnik.
Côté hébergement, nous avons payé la plupart du temps une quarantaine d’euros la nuit, voire moins à Zagreb (30€ la nuit, qui dit mieux ??)
La location de la voiture nous a coûté 160€, et nous avons fait 2 pleins à 50€ durant le séjour.

Clairement, la Croatie n’est pas un voyage qui nous a coûté très cher, surtout dans la mesure où avec la voiture, on a privilégié des hébergements parfois un peu excentrés, et le midi, quand les températures étaient clémentes, nous avons mangé sur le pouce avec de la street food.

Revenons donc à notre point de départ, Zagreb.zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb

Autant être honnêtes : Zagreb nous a un peu déçus. Je m’étonnais d’ailleurs de ne pas trouver beaucoup de tips pour visiter Zagreb sur les blogs, et pas grand-chose à se mettre sous la dent côté guides de tourisme non plus.

On a compris pourquoi en arrivant à Zagreb, sous un monstrueux orage !

L’architecture de la ville est assez particulière, entre béton et bâtiments à l’aspect fatigué, voire décrépi. Ce qui donne une ambiance pas très riante, il faut le dire. Bien sûr, une partie du centre-ville possède des immeubles prestigieux, mais d’une manière générale, les immeubles et maisons sont assez austères.
Le temps gris et changeant n’a pas aidé à apprécier la douceur d’une ville qui laisse respirer ses habitants au vu du nombre de voitures très modéré qu’on a croisées.

zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb, booksa

Booksa.

Notre première étape sera Booksa, un petit café tout cosy où j’ai commandé une boisson indéterminée comportant de la banane, du chocolat, et au goût un chouïa écœurant mais comme il pleuvait dehors, c’était parfait comme ça! Ça ne nous a rien coûté du tout (quelque chose comme 2€ le chocolat chaud !), et on nous a très gentiment accueillis.
Booksa
Marticeva 14d
10000 Zagreb

En arrivant le dimanche soir, nous sommes tombés sans le savoir sur le Zagreb Burger festival ! Du 14 au 24 Septembre, au niveau du Square Strossmayer, vous pouvez écouter de la musique en live en goûtant de savoureux burgers grillés sous vos yeux !zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb, zagreb burger festival

Après une balade dans le centre-ville pour admirer le coucher de soleil en prenant un peu de hauteur grâce au Zagreb eye, nous y sommes retournés pour savourer de délicieux hamburgers dans une ambiance festive, même si la fraîcheur de l’air ambiant (c’est l’automne quand même !), nous a vite poussés à rentrer dans notre chambre pour la nuit.
Notons tout de même notre petit détour pour zyeuter l’Europa, d’après un concept original d’un bar installé dans une ancienne salle de cinéma !

Zagreb eye
Gratte-ciel de Zagreb
Ilica 1a
16ème étage
10000 Zagreb

Europa
Varšavska 3
10000 Zagrebzagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb

zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb

Le lendemain, nous commençons la journée par un petit déjeuner pris dans le quartier du Fer à cheval. Ce quartier est organisé autour d’une place gigantesque et plantée de pelouse, elle-même entourée de bâtiments imposants et prestigieux, mais un peu froids…

On embraye sur une découverte du jardin botanique, quasi désert en cette fin de matinée pourtant ensoleillée. C’est une bonne option si vous cherchez un endroit vert et tranquille pour manger sur le pouce. Nous l’avons trouvé un peu « vide », pas d’animaux (je pensais à des canards ou des écureuils hein, pas à un zoo), des serres en travaux… Comme une sensation d’inachevé.zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagrebzagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb, jardin botanique zagreb

Jardin botanique
Marulicev trg 9a
10000 Zagreb

Ensuite, cap sur un spot de street art qui sera fermé à notre arrivée, décidément, Zagreb restera bien mystérieuse pour nous ! On déniche quand même deux trois petites choses à se mettre sous la dent :zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb

zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb

Un peu de street art près du quartier où nous avons loué notre appart.

zagreb, croatie, croatie tourisme, zagreb tourisme, zagreb séjour, vacances zagreb, voyage zagreb, street art zagrebOn a faim et on essaie de commencer le séjour sans dépenser à tout va, alors hop, c’est reparti pour un petit tour au Festival du Burger !
Après ça, nous prenons le plus petit funiculaire du monde pour rejoindre la colline de Gradec, c’est-à-dire le vrai cœur historique de la ville.
Le point névralgique de cette petite balade est sans doute la place Saint-marc, avec l’église Saint-Marc :

En redescendant, nous tombons sur la rue piétonne Tkalciceva. Cette rue est composée d’anciennes maisons qui ont du cachet, avec leurs façades de toutes les couleurs. C’était manifestement un endroit idéal pour prendre un verre, même si nous devions à ce moment-là partir à la recherche de nos bagages (laissés dans une consigne à la gare) avant de récupérer notre voiture…

Vous l’aurez compris, nous sommes partis de Zagreb avec des souvenirs en demie-teinte. Et en repartant de nuit, sous une pluie battante direction les lacs de Plitvice, il nous était encore difficile de savoir comment nous allions apprécier la suite de nos aventures croates !

1 commentaire

Laisser un commentaire