Tokyo Disney Sea

Était-ce bien judicieux de faire un parc d’attractions pour notre séjour au Japon ?

Oui et non.
C’était chouette de faire une “pause” dans nos visites effrénées, et d’être dans un autre élan, plus ludique cette fois-ci. Ça repose un peu l’esprit (mais pas les jambes !)
D’un autre côté, on aurait sans doute pu se passer de cette journée rigolote et découvrir davantage Tokyo, et si c’était à refaire, je ne sais pas si je conserverai Tokyo Disney Sea dans mon programme…

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneylandIl faut dire aussi que cette journée au pays de Mickey a été la plus froide de notre voyage, avec en prime un petit vent bien glacial et bien désagréable qui s’est faufilé sous nos manteaux un peu trop légers du jour.

Pour autant, nous avions décidé d’y passer une journée parce que Tokyo Disney Sea est vraiment différent des autres parcs Disney, et que c’était l’occasion ou jamais de tester ce grand parc d’attractions.
tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

A notre arrivée, on s’est tout de suite sentis dans l’ambiance, car nous croisons des jeunes femmes, des couples ou des groupes d’amis vêtus de manière identique, ou accompagnés de leur ourson fétiche : Duffy, la vraie star du parc. Quand même les visiteurs du parc nous donnent le sourire, on se dit qu’on va passer une bonne journée !

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneylandLe parc nous semble plus vaste, plus “aéré” que le parc de Disneyland Paris.
Les univers y sont tout aussi soignés qu’à Paris, à cette différence près que le château central et emblématique se trouve autour d’un grand plan d’eau, où se déroule le spectacle nocturne, à la place de la parade qu’on connaît en France.tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneylandNous avons pu faire pas mal d’attractions, en dépit du fait que certaines d’entre elles étaient complètes dès le matin ! Quelques attractions nous ont demandé beaucoup de patience, mais la plupart du temps nous sommes entrés sans trop d’attente.

DSC05126

Les méchantes aussi ont la cote !

J’ai trouvé intéressant que le parc japonais aborde certaines attractions sous l’angle de la “balade” ET de la vitesse.
Je m’explique : à Paris, vous connaissez sans doute le monde des poupées (et sa fameuse petite musique qu’on a dans la tête toute la journée !!), en mode promenade où on se contente de profiter d’un joli cadre très travaillé, à un rythme doux et lent.
Ou bien, on a Space Mountain, où ça dépote et ça décoiffe.
Pas d’entre-deux.

Mais à Tokyo Disney Sea, nous avons justement eu une combinaison des deux, ma foi fort réussie !
Certaines attractions nous ont replongés en enfance, quand la bouche grande ouverte on se laisse distraire par un circuit plein de trucs à regarder, à gauche, à droite, devant… Quand d’un coup, la balade pépère se transforme en montagnes russes sans qu’on l’ait vue venir ! J’ai a-do-ré !!

DSC05113

2016-11-09_1614

Un point noir cependant : nous espérions manger dans un restaurant du parc conseillé par Tokyobanhbao, hélas nous avons été très imprévoyants puisqu’à notre arrivée devant la porte, le restaurant était complet jusqu’au milieu de l’après-midi ! Dommage… On s’est repliés sur un restaurant sans trop tergiverser, il faisait très froid, et on avait très faim. (Et je ne garde pas un souvenir incroyable du resto en question, d’ailleurs.)

Pour le reste, nous avons privilégié les attractions plutôt que le shopping (assez décevant, les boutiques du parc ne m’ont pas du tout fait craquer !), et le vent soufflant toujours aussi fort, nous n’avons pas trop lambiné dans les allées du parc, alors qu’en soi, ça doit être aussi chouette que faire les attractions.

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

Le paquebot de Mickey sous la houle qui pique..

Une fois la nuit tombée, et avec une faim de loup, nous étions bien partis pour lever le camp, mais c’était sans compter le spectacle, LE fameux spectacle !
tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneyland

C’est là qu’entre en jeu le lac présent au pied du château : car le spectacle de sons et lumières se dévoile ici, sur l’eau.
Je ne vais pas vous spoiler, mais c’était du bien basique, et pourtant la formule a super bien marché sur moi. Le mix Noël / Disney, de toutes façons, c’est fatal pour que je pleure comme un veau. Donc j’ai pleuré comme un veau glacé dans un courant d’air, et c’est sans doute mon meilleur souvenir de la journée, ce petit moment où tu renoues avec ton âme d’enfant.

tokyo disney sea, disneyland, parc disneyland tokyo, tokyo disneylandBilan : une entrée qui coûte la peau des fesses (7400 yen, soit 63€), une journée bizarre entre Trump qui gagne aux US et un vent à décorner les bœufs, mais de vrais bons souvenirs et une journée qui est finalement passée très vite…

 Si vous voulez avoir toutes les infos pratiques sur Tokyo Disney Sea, je vous conseille la page très bien faite de Kanpaï.

Tokyo Disney sea
1-13 Maihama,
Urayasu,
Chiba Prefecture 279-0031

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *