Osaka : le village d’America Mura – Japon

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique, osaka enseigne, osaka enseignes géantes, osaka gorille, osaka animalerie

Osaka signe la fin de notre voyage de trois semaines au Japon : après Tokyo et Kyoto, nous voilà dans une autre gigantesque ville japonaise : 2.66 millions d’habitants à elle seule !

En arrivant sur place, alors que la nuit est déjà tombée, la fatigue se fait sentir et d’une façon un peu étrange, j’appréhende cette dernière étape, comme si ma réserve de découvertes était épuisée, comme si la fatigue générale de ce voyage fait à pieds la plupart du temps pesait plus lourd que l’excitation de découvrir une nouvelle ville, un nouveau terrain de jeux…
Pourtant, nous sommes très bien accueillis par nos hôtes de notre dernier ryokan du séjour, le Carpe Diem : ce ryokan est plus « moderne » que celui que nous avions choisi à Nara. Nous avons choisi ce ryokan car il nous permettait de dormir dans un cadre traditionnel et raffiné, avec l’expérience de dormir encore une fois sur des futons, posés sur des tatamis, dans des chambres séparées l’une de l’autre par des cloisons Shôjis, ces murs de papier caractéristiques des belles demeures japonaises traditionnelles.

Et puis j’avais été séduite par les images d’un ravissant petit jardin autour duquel s’articule le ryokan, qui semblait alors être un havre de paix et de verdure au milieu d’une ville que j’imaginais tentaculaire, bruyante et pleine de voitures…

Et en effet, Osaka c’est un peu ça aussi : une ville où les routes passent les unes au-dessus des autres dans un enchevêtrement de voitures et de ponts d’acier qui bouchent le ciel, mais aussi de petites rues improbables où un silence presque absolu règne, où les jardinières débordent de plantes sur le pas des maisons. Plus que jamais, à Osaka, le fameux mantra connu et archi-connu utilisé pour décrire le Japon : « entre tradition et modernité », ce mantra s’incarne dans tout son paradoxe à Osaka.

Pour terminer sur Carpe Diem, nous y avons été très gentiment reçus, et ce qui nous facilité la vie, c’est que les hôtes parlent français, de quoi régler la question du transfert des bagages avec pas mal de sérénité ! 🙂 Et les petits déjeuners, servis dans une grande pièce à vivre, sont délicieux et tout frais : de quoi partir du bon pied pour affronter la géante Osaka ! (Retrouvez notre avis sur le Carpe Diem ici)

Carpe Diem
3-2-14 Nakahama,
Osaka 536-0024,
Osaka Prefecture

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique

Le plan de notre journée pourrait se résumer en trois moments : découvrir America Mura, ce mystérieux quartier « américain » d’Osaka, qui se caractérise par un peu de street art (oui ça reste timide quand même), une atmosphère un peu cool/branchée, des magasins de fringues de seconde main (miam !), et une petit « je ne sais quoi » qui rend ce quartier si différent de ce qu’on a pu voir jusqu’à présent au Japon, même à Tokyo. Ce petit quartier finalement pas si grand, nous a tellement donné matière à prendre des photos que cet article risque d’être très conséquent, ahem.
Comme le dit le site Kanpaï, ce quartier intéressera surtout celles et ceux qui sont sensibles à une forme de culture urbaine et d’ambiance un peu décalée (peut-être un peu trop parfois !), mais je recommanderai quand même le détour dans ce coin justement parce qu’il cultive vraiment une ambiance originale et visuellement intéressante. (Il y a énormément de détails à observer !)

Ensuite nous nous sommes lancés dans la recherche infernale de Cédric, à savoir : la Néo Géo !

Enfin, pour l’une de nos deux soirées à Osaka, nous voulions absolument visiter l’ébouriffant et extravagant quartier de Dotonbori, celui qui est aussi symbolique d’Osaka que la Tour Eiffel à Paris ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on a été servis en néons et en gigantisme ! (Il y a déjà tant d’images dans cet article que Dotonbori arrivera dans un prochain article ;))

Comme nous n’avons pas d’adresses ou de circuit en particulier à vous recommander pour la balade d’America Mura, on vous propose, une fois n’est pas coutume, un petit résumé en images et classé en couleurs, pour avoir une grille de lecture cohérente. Car pour une fois, il m’a été difficile d’associer autant d’images par ordre chronologique sans créer d’effet « bazar » illisible, alors j’ai pris le parti de vous proposer des tranches d’Osaka en couleurs :

osaka, green osaka, osaka vert, osaka authentique, osaka village, voyage japon, japon

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique

Vieilles enseignes démodées, robots sur la devanture des magasins, vélos avec parapluie à fleurs intégré, stickers fous partout sur les poteaux, murs colorés et mosaïques de couleurs : Osaka ne ressemble décidément pas aux autres villes japonaises…

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique

Du té ou du Café ? 😉

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique, osaka america mura, village américain osaka, america mura

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique, osaka america mura, village américain osaka, america mura

 

On marche, on marche, mais il est temps de faire une pause bien méritée pour déjeuner.

Il est temps de convaincre Cédric de tester un nouveau mets qui me tente pas mal mais qui semble le dégoûter à cause de son ingrédient principal, j’ai nommé : le Takoyaki.
Il s’agit d’une sorte de boulette fourrée au calamar ! Eh oui, qui dit calamar dit grimace de la part de Cédric !!

Et pour être sincère, je n’ai pas accroché non plus… Soit on n’est pas tombés sur le bon spot de street food, soit ce n’est pas fait pour nous. La pâte que je pensais consistante comme un beignet « à la française », était en réalité très pâteux et mou, et le goût ne nous a pas renversé. On a même été un peu écœurés, on n’a pas fini notre barquette ! Fail !

Mention spéciale aussi au centre commercial fou et saturé de couleurs de Big Step, que nous avons surtout photographié sans forcément faire de shopping à l’intérieur… C’est que, comme d’habitude, toujours dans la dynamique de prendre des photos, on en oublie de faire des pauses, et nos jambes nous le rappellent !

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique, osaka america mura, village américain osaka, america mura

osaka, voyage japon, visiter osaka, osaka authentique, osaka america mura, village américain osaka, america mura

Alors, êtes-vous allés à Osaka lors de votre voyage au Japon ? Avez-vous autant aimé cette ville que nous ? L’avez-vous trouvé différente des autres villes ?

4 Commentaires

  • Romain 9 septembre 2018 at 20 h 26 min

    Bon vu que notre trajet à évolué depuis le début et que nous allons passer une ou deux nuits à Osaka , nous allons tester le Carpe Diem sur vos conseils et les jolies photos qui donnent envie .
    En plus ça m’évite de chercher ^^ .

    Reply
    • Bulle 9 septembre 2018 at 22 h 43 min

      Ah, Osaka est vraiment un incontournable pour nous ! Cette ville ne ressemble pas du tout à Tokyo, et encore moins à Kyoto, vous ne serez pas déçus.
      Le Carpe Diem nous a laissés d’excellents souvenirs, et le petit dej frais tous les matins était un « bonus » au top pour commencer la journée. Vous nous direz ce que vous en avez pensé ?

      Reply
  • Romain 9 septembre 2018 at 23 h 06 min

    Carrément . ^^
    On vous fera un retour de notre voyage de toute façon .
    Vous y contribuez dans un sens avec votre super site .

    Reply
    • Bulle 10 septembre 2018 at 18 h 15 min

      Ça nous fait plaisir, merci pour le compliment ! 🙂 Et nous on revivra un peu notre voyage au Japon par procuration !

      Reply

Laisser un commentaire