Découvrir enfin Saint-Emilion

L’année dernière, c’était la 5ème fois que je retournais dans le bordelais, et ça faisait longtemps que je voulais visiter Saint-Emilion, précédée de sa réputation de beau village médiéval, entouré de prestigieux vignobles. (Ne m’en demandez pas plus, je n’y connais rien en vins et vignobles !)

Ses ruelles ravissantes nous ont fourni plein de beaux points de vue sur ce joli bourg tout en vieilles pierres :saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval

saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval

saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval
Les habitants du bourg sont 250 à l’année, mais pendant la saison estivale, on estime les visiteurs à 1 million !
Pas étonnant qu’on ait eu du mal à se garer dans la ville… 😉

Pour autant, ce jour un peu grisou de semaine où nous avons visité Saint-Emilion, nous n’avons pas ressenti le flot de la foule. Surtout le matin, même si on est arrivés tard (vers 11h). La météo mitigée a sans doute aidé à se sentir bien tranquilles ce jour-là…
saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiévalEn cherchant bien, vous trouverez un mouton sur cette image ! ^^

saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval

saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval

Saint-Emilion nous a séduits grâce à ses belles pierres patinées, et son patrimoine historique omniprésent. sans être amateurs éclairés d’art, d’histoire (ou de vin !;)), il est facile de se promener au gré du hasard dans les petites rues qui sillonnent le village, à la recherche du plus beau jardin fleuri, ou d’une rencontre fortuite comme avec ce magnifique chat roux :saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval

Côté adresses, nous avons fait une pause dans un restaurant à l’abri du crachin qui s’était mis à tomber, et qui offre une très jolie terrasse en surplomb de la ville, abritée par des parasols : l’Antre deux verres.
Les plats étaient copieux mais sans saveur inoubliable, donc allez-y plutôt pour boire un verre et profiter de la jolie vue.

L’Antre deux verres
Escalette de la Grande Fontaine
1 bis rue de la Porte Sainte-Marie
33330 Saint-Emilion

Je pensais que nous avions fait le tour du village, mais non, il restait encore de petits escaliers et de nouveaux promontoires à explorer pour varier les points de vue.

saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval

J’ai apprécié que la vieille ville soit peu ouverte à la circulation : pas de voitures, de klaxons, de cars de tourisme. A peine les avons-nous croisés à un endroit rapidement survolé, le reste du temps j’ai apprécié la quiétude des lieux, et ne pas se mélanger à la foule puisqu’on était finalement peu nombreux.
J’ai aimé m’installer à une autre terrasse à l’heure du goûter pour tester les macarons du coin, bien différents de ceux qu’on connaît habituellement et qui ressemblent à de minis-sandwichs ! Tout ça sous la pluie mais bien protégée d’un parasol, la scène avait quelque chose d’assez spécial et agréable, un petit avant-goût d’automne peut-être ?

saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, tourisme aquitaine, village médiéval

Saint-Emilion Juillet 2017_00015Notre dernière étape du jour sera l’église collégiale de St-Emilion, calme et agréable pour faire une petite pause, surtout aux beaux jours si le soleil tape fort, j’imagine.saint-émilion, saint-emilion, st-émilion, st-emilion, bordelais, tourisme bordelais, église collégiale, tourisme aquitaine, village médiéval

Cette étape dans notre voyage était à la fois stimulante pour son aspect photogénique et « découverte », et reposante pour son côté tranquille et à dimension humaine. Ce qui était parfait pour nous préparer à passer quelques jours à Bordeaux, plus agitée et bouillonnante d’activités…

2 Commentaires

  • Déborah 30 juillet 2018 at 9 h 56 min

    Je visite ton blog régulièrement maintenant et je ne t’ai jamais laissé de commentaires, honte à moi ! Depuis le temps que je viens te lire, il serait peut être temps que je me manifeste… =/
    En tout les cas, c’est un très joli article. Je ne visite vraiment pas assez notre petite France, tu me donnes envie de m’y mettre de façon plus assidue. =)
    A bientôt !
    Déborah

    Reply
    • Bulle 30 juillet 2018 at 10 h 48 min

      Bonjour Deborah,
      Et merci pour ton message qui nous fait vraiment plaisir! Quand je visite d’autres blogs, y compris ceux que j’aime le plus, je laisse rarement de commentaires alors que j’aime le contenu, donc ton effort d’avoir laissé un petit mot est tout à fait apprécié 🙂
      On essaie de glaner de jolies images de nos petits voyages en France, et la diversité des paysages et des régions françaises nous donnent l’embarras du choix…
      En espérant te recroiser bientôt sur le site ?

      Reply

Laisser un commentaire