Japon – le Mont Takao

On est encore chanceux, notre premier dimanche au Japon commence sous un soleil éclatant.

C’est le jour où nous décidons d’aller voir un peu en-dehors de la ville ce qui s’y passe, et d’après nos petites recherches, le mont Takao est un chouette balade à faire. Cette montagne est la montagne la plus visitée au monde avec plus de 3 millions de randonneurs par an !
Comme on n’est pas toujours très bien organisés, on prendra un train qui mettra 2 bonnes heures à destination, mais il en existe des plus rapides, qu’on a d’ailleurs pris au retour. Si la balade vous intéresse, vous avez toutes les infos pratiques pour vous organiser juste ici, sur le site de Kanpaï.

Arrivés sur place, je jubile : Momiji est là, et je peux admirer mon premier érable rouge !

Au départ de la gare, vous avez le choix entre sept sentiers pour arriver en haut du mont Takao… Tout est bien indiqué, avec un grand plan au départ des sentiers, mais aussi des cartes à emmener avec soi, très jolies d’ailleurs avec leurs petits dessins.
Nous avons pris le sentier n°6, un peu avant midi, croisant de nombreux randonneurs qui descendent déjà de leur périple. Ils vont sans doute apprécier un spectacle que j’aurais aimé immortaliser : des femmes revêtues de kimonos dansent sur un scène, une partie de leur public féminin dansant de la même manière juste devant.

mont takao, takao mount, escapade autour de tokyo, campagne tokyo, week-end tokyo, montagne près de tokyo, japon, japan trip, voyage au japon

Avant de nous attaquer à la grosse balade qui nous attend, on avait pris soin, la veille, de se composer un pique-nique froid en allant au Combini. Bonne idée, car la rando s’avèrera plus longue que prévue, et on était bien contents d’avoir de quoi boire et manger à notre étape de mi-parcours.

Nous croisons beaucoup de japonais, qui tous nous saluent, certains semblent surpris par ma tenue. Je suis en robe et Converse, ce qui me semble tout à fait suffisant puisque le chemin est très praticable, parfois même composé de marches en bois. Mais en face, on ne plaisante pas avec la sortie du dimanche, certains sont suréquipés, avec bâtons de marche, chaussures de rando, tout. Bon, on a aussi croisé une jeune femme qui portait des talons aiguilles, alors on va dire que j’étais dans la moyenne !

Tenue de rando : check !

Tenue de rando : check !

Le sentier qu’on a choisi se révèle un peu monotone : des pins, des pins, des pins. On aurait sans doute pu trouver un sentier de rando à la végétation plus variée, mais on ne va pas chipoter.

mont takao, takao mount, escapade autour de tokyo, campagne tokyo, week-end tokyo, montagne près de tokyo, japon, japan trip, voyage au japon

Plus nous avançons, plus j’apprécie notre cadre, la forêt est superbe et avec le beau temps, la balade, même un peu “physique” (pour des amateurs de marche, j’entends), est très agréable.

Une dernière volée de marches, et enfin, nous voilà arrivés, pour admirer un superbe panorama :
mont takao, takao mount, escapade autour de tokyo, campagne tokyo, week-end tokyo, montagne près de tokyo, japon, japan trip, voyage au japon

mont takao, takao mount, escapade autour de tokyo, campagne tokyo, week-end tokyo, montagne près de tokyo, japon, japan trip, voyage au japon, momijiDevant nous, s’étale un vaste espace où petits stands de nourriture et lieux aménagés pour pique-niquer sont prévus pour les visiteurs. Mais moi je trépigne : Momiji ! Momijiii !

Je suis subjuguée par tous ces érables aux couleurs incroyables… C’est la principale raison de notre voyage planifié en Novembre : assister au rougeoiement des érables japonais, et là, on est servis.
On se doute qu’on en verra d’autres au long de notre voyage, mais ceux-là sont nos premiers, nous sommes tout éblouis.
mont takao, takao mount, escapade autour de tokyo, campagne tokyo, week-end tokyo, montagne près de tokyo, japon, japan trip, voyage au japon, momiji

L’après-midi passe en un éclair, et le soleil qui se couche toujours aussi tôt va nous surprendre une fois de plus. Je me mets à craindre de me perdre dans cette forêt au milieu de la nuit, car par un phénomène étrange que je ne m’explique pas, la foule que nous quittons au sommet ne nous suit pas, et on se retrouve bientôt à quelques piétons seulement sur les chemins pour redescendre. Je ne suis pas rassurée, alors quand je m’aperçois qu’on peut prendre le téléphérique, je ne dis pas non. Surtout que le soleil étant couché, le froid fait son retour.
DSC04871

DSC04887Nous traversons un pont suspendu, que j’aurais sans doute aimer prendre à l’aller…
Mais la nuit tombe, on ne s’attarde pas. La descente en téléphérique nous permettra d’apprécier une jolie vue de la ville illuminée…

A notre arrivée tout en bas, on grignotera une brochette de dango, une spécialité japonaise, faite à base de riz gluant et d’eau. On ne va pas se mentir : ça n’était pas un souvenir culinaire exceptionnel. Mais c’était réconfortant de pouvoir grignoter quelque chose avant de reprendre le train…

De retour à Shinjuku, on achète de délicieux gyozas dans la gare, et on rentre sagement à la maison, fourbus par ce dimanche au vert !

Notre semaine s’achève là, mais il nous reste encore quelques jours à Tokyo.

Stay tuned ! :)

Enregistrer

3 réflexions sur “Japon – le Mont Takao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *