Urbex : Première expédition !

Urbex_manoir_fenetre_exterieurPour notre premier Urbex, nous avons pris notre courage à deux mains et avons traversé le périphérique (on est dingue!), pour à la base, rejoindre des amis et passer un agréable moment avec eux…. C’était sans compter sur un petit trésor qui se cachait à proximité, et qui allait vite aiguiser notre curiosité !

Mais tout d’abord, petite présentation de l’Urbex :

“L’exploration urbaine, abrégé urbex (de l’anglais urban exploration), est une activité consistant à visiter des lieux construits par l’homme, abandonnés ou non, en général interdits d’accès ou tout du moins cachés ou difficiles d’accès.”

Merci Wikipédia pour ton intervention.

A notre arrivée, nous apprenons rapidement qu’un manoir à proximité est laissé à l’abandon, et qu’il arrive d’y voir passer des personnes armées d’appareils photos (et des fantômes lors des nuits de pleine lune, au milieu d’un orage…. enfin je suppose). La tentation est trop forte, et nous profitons d’une éclaircie entre deux averses pour nous faufiler.

Et voici notre premier face-à-face :

Urbex_manoir_exterieur

Une immense marquise habille la façade du bâtiment, malheureusement le temps ne lui a pas fait de cadeau.

La nature en a profité pour reprendre ses droits :

Urbex_manoir_serre_nature

Nous ne nous sommes pas attardés à l’extérieur, le voisinage étant très vigilant, nous voulions éviter de faire de l’exploration de poste de police. Nous avons tout de même rencontré un résidant à l’extérieur :

Urbex_manoir_statue_cache

Une fenêtre cassée nous permet de visualiser le hall d’entrée …

Urbex; Tag ; piano

Un piano?! Ok on va visiter l’intérieur !!!

Urbex; Cuisine

L’entrée se fera par la fenêtre de la cuisine sans trop de difficultés, en revanche notre premier pas au sol nous avertit tout de suite : il va falloir faire très attention, au risque de voir le parquet se dérober sous nos pieds !

Le manoir est dans un état de décrépitude avancée, la peinture est écaillée, quelques murs sont éventrés, des étais sont disséminés partout pour maintenir le plafond… quand celui-ci n’est pas tombé ! Merci au gars qui a laissé une échelle en contre partie !

Le lieu est plutôt vide, seuls quelques fauteuils et le piano de l’entrée prennent la poussière, le reste ayant dû être emporté par les anciens résidants ou les quelques visiteurs nocturnes.

Urbex; Clavier; Débris

Urbex ; Fauteuils

Urbex ; Porte

Urbex ; Poupée

 

Quelques tags sont présents également, rien d’extraordinaire, mais le manoir ne ressemble pas à un gros squat. La seule locatrice que nous ayons trouvée est une poupée assise sur un banc, qui nous fait un petit coucou.

OK … elle est légèrement flippante !

Urbex ; Tag

Vu l’état du bâtiment, nous sommes resté au rez-de-chaussé, l’accès à l’étage nous semblait beaucoup trop dangereux pour continuer notre visite. Néanmoins nous avons adoré cette petite aventure, le parcours d’un lieu peu accessible comme celui-ci est un vrai régal, essayer de se frayer un chemin sans savoir sur quoi nous allons tomber est vraiment stimulant !

J’espère que nous aurons l’occasion de visiter d’autres lieux inédits, et que nous pourrons les partager avec vous !


Bonus track

Lors de notre visite dans un musée de la photo, situé à Strasbourg, nous sommes tombés sur un ouvrage quelque peu intrigant :

Urbex ; Livre ; couverture

URBEX : 50 lieux secrets et abandonnés en France, de Timothy HANNEM.

Nous parcourons rapidement quelques pages et découvrons un lieu qui nous semble familier.

2016-07-23_0001

Le manoir de la lanterne !?

2016-07-23_0002Et oui il s’agit bien de notre manoir ! Petit instant de fierté lors de cette découverte !

Nous en apprenons d’avantage sur l’histoire du lieux, et apercevons un billard qui n’était pas présent lors de notre passage. Le livre effectue un classement suivant la dangerosité du lieux : 5/5 ! Deuxième instant de fierté ! Quand on vous disait qu’il fallait être prudent !!!

Et du coup, on en profite pour rappeler qu’évidemment, l’Urbex n’est pas une activité anodine, c’est parfois très dangereux et illégal. Notre visite s’est faite avec beaucoup de précautions, et même avec des précautions, on ne peut jamais savoir dans quelle mesure les éléments de construction d’une vieille maison abandonnée sont fiables. Prudence, donc.

Enregistrer

6 réflexions sur “Urbex : Première expédition !

    1. Salut Laurelen!
      Tes gentils compliments ont été transmis à Cedric, qui est motivé pour recommencer l’exercice 😊
      Le livre est bien fichu, je l’ai lu du début à la fin, comme une succession de petites histoires : j’aime beaucoup les anecdotes rattachées à la visite de tel ou tel lieu, ça rend les images encore plus vivantes…

    1. Merci Maude! 😀
      Ton message nous fait d’autant plus plaisir que nous sommes des lecteurs assidus de ton blog, découvert entre autres dans Vivre Paris… Ton article sur Ménilmontant m’a vraiment donné envie d’y retourner ! (Et ce n’est pas le seul 😋)

        1. Ne nous tente pas, en plus j’habitais pas très loin de Ménilmontant (à Colonel Fabien), et ce quartier me manque quand même beaucoup ! Alors si en plus on a une guide de premier choix 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *