Tokyo – Tsukiji et Ginza

Si tu es un touriste éclairé, tu le sais : la 1ère étape de ton voyage au Japon sera le marché aux poissons de Tsukiji. Et ce raisonnement est archi-simple à comprendre : le marché aux poissons ouvre ses portes très tôt, et si tu ne veux pas passer à côté de cette expérience animée, il faut se lever tôt. Et comme tu es en plein jet-lag, normalement tu seras réveillé bien assez tôt !
tsukiji market, marché poissons tsukiji, tokyo, tokyo city guide, voyage au japon, japan trip, séjour tokyo, incontournable tokyo, citylife tokyoBon, cela dit, on n’est pas des gros rapides, et en plus on s’est arrêtés dès notre arrivée sur place pour boire un chocolat chaud. Touriste-mouton ET touriste-escargot, avec nous vous êtes servis.

Pour recontextualiser un peu, cette matinée est notre première au Japon, on est déjà bien contents d’avoir trouvé l’endroit du premier coup. Sur place, joie et bonheur : il y a un milliard de choses et surtout de gens à regarder ! Une constante s’installe : on n’est pas tout seuls. Non non. On ne le sait pas encore, mais on pourra faire ce constat sur à peu près toutes nos excursions japonaises !

Les puristes vous diront qu’il faut se lever en pleine nuit pour assister à la vente à la criée des poissons, qui se déroule à 5h du matin.
Beaucoup trop contraignant pour nous, on y arrivera vers 9h30, pour flâner au milieu des boutiques qui vendent poisson frais et autres créatures à l’aspect parfois… Surprenant !

tsukiji market, marché poissons tsukiji, tokyo, tokyo city guide, voyage au japon, japan trip, séjour tokyo, incontournable tokyo, citylife tokyo

Ce monsieur a eu le réflexe, en voyant que nous étions attentifs à son travail et souhaitions le photographier,  d’ôter ses lunettes, puis il a posé pour nous. Sans parler la même langue, nous avons avons été touchés de cette délicatesse, et de le voir fier de son travail. Nous devions sans doute être les centièmes touristes du jour, mais qu’il se montre disponible de cette façon sans parler la même langue nous est resté en mémoire, c’est le genre de geste qui traduit bien le sentiment que nous avons parfois eu au Japon d’être considérés comme des invités de marque.
Et ce ne serait pas la seule jolie surprise que Tokyo nous réservera ce jour-là !

tsukiji market, marché poissons tsukiji, tokyo, tokyo city guide, voyage au japon, japan trip, séjour tokyo, incontournable tokyo, citylife tokyo

coquillages, crustacés, tsukiji market

Non, ne me remerciez pas de vous avoir ouvert l’appétit !!

tsukiji market, marché poissons tsukiji, tokyo, tokyo city guide, voyage au japon, japan trip, séjour tokyo, incontournable tokyo, citylife tokyo

Le marché de Tsukiji, c’était pour moi un immense entrepôt frigorifique où le poisson est vendu en gros.
Et c’est le cas, cette partie existe et se visite, c’est d’ailleurs ici que très très tôt le matin, le poisson se vend à la criée. (Spectacle que nous n’avons donc pas vu)
Mais il y a aussi la partie commerçante de détail, ainsi que les petits restaurants qui proposent de déguster ce poisson tout frais.

Préparez-vous : il y a foule !
Et plus l’heure du repas approche, plus longues sont les files d’attente devant l’entrée des restaurants.
tsukiji market, marché poissons tsukiji, tokyo, tokyo city guide, voyage au japon, japan trip, séjour tokyo, incontournable tokyo, citylife tokyo

Ce jour-là, le ciel était maussade, la pluie menaçait et on avait bien un peu froid. Tout ça combiné au décalage horaire, autant dire qu’on n’était pas ultra frais le matin. Mais une heure ou deux dans l’entrepôt ouvert aux quatre vents de Tsukiji, ça réveille !

Ce marché nous a plu pour son côté “grosse ruche” avec un milliard de choses à regarder, observer, photographier. Les gestes, les poissons, les coquillages bizarres jamais vus jusque-là, les Kanji, les différents métiers… Cet aspect “rude”, pas du tout mignon ou marketé, est très chouette à découvrir.

tsukiji market, marché poissons tsukiji, tokyo, tokyo city guide, voyage au japon, japan trip, séjour tokyo, incontournable tokyo, citylife tokyo

tsukiji market, marché poissons tsukiji, tokyo, tokyo city guide, voyage au japon, japan trip, séjour tokyo, incontournable tokyo, citylife tokyo

L’heure du déjeuner venue, on a choisi notre restaurant de sushis au pifomètre, en se basant aussi sur le nombre de personnes qui attendaient devant l’entrée !
C’était notre 2ème restaurant japonais, mais c’était surtout LE restaurant de sushis, qui combinait deux de nos grandes attentes personnelles : goûter les vrais sushis japonais, ceux avec le poisson qui fond sur la langue, et qui nous seront servis sur un petit tapis roulant, à charge aux clients de choisir les assiettes qui leur font envie.

En nous installant à nos places, nous voilà contraints de faire attention à nos gestes et à nos sacs bien encombrants : la place est rare, dans ce genre de restaurant.
Comme j’ai soif, et que j’aperçois un robinet devant moi, je tente de comprendre comment s’ouvre ce mystérieux robinet, mais je n’ai pas le temps de beaucoup chercher par moi-même qu’un vieux monsieur, mon voisin de droite, vole déjà à mon secours et me montre avec force gestes comment faire.

Après quoi, il nous a pris sous son aile, et sans parler un mot d’anglais, nous a fait goûter ses poissons favoris. Et de la manière la plus gentille qui soit : il prenait les assiettes, en mangeait un tout petit peu (histoire de), puis nous offrait tout le reste, récupérant les assiettes à la fin de notre dégustation, pour qu’elles lui soient facturées à lui et pas à nous…
Il a même commandé un poisson pour nous au cuisinier, sans que nous ne comprenions rien à l’échange, bien sûr ! On a voulu lui rendre la pareille en lui offrant une assiette, mais il a refusé quand il a compris ce qu’on voulait faire.

Un très agréable souvenir !

Pour le reste de la journée, changement total d’atmosphère, puisque nous décidons de nous promener dans le jardin Hama-rikyu, qui donne sur la baie de Tokyo.
2016-11-02_0481

hama-rikyu gardens, jardin hama-rikyu, baie de tokyo, tsukiji, japon, voyage au japon, japan trip, tokyo, tokyo city guide, japanese gardens

Perdu Céline, il faut s’asseoir sur la table !

Le ciel est toujours bas et gris, et moi qui espérais trouver de nombreux arbres revêtus de leur parure d’automne, c’est raté : ce sera du vert, ma bonne dame !
Le parc est étrangement calme, presque désert. On y croisera tout de même deux couples élégamment habillés, pour des fiançailles ou un mariage peut-être ? Je jubile, je ne peux m’empêcher de regarder les magnifiques kimonos que les femmes portent…

hama-rikyu gardens, jardin hama-rikyu, baie de tokyo, tsukiji, japon, voyage au japon, japan trip, tokyo, tokyo city guideAu milieu du parc, se trouve une maison de thé : Nakajima, que Cédric avait repérée pendant la préparation du voyage : une aubaine, et une jolie découverte, car la maison de thé se trouve au bord d’un lac, et bientôt, nous profitons du spectacle un peu irréel de la pluie qui tombe sur le lac, pendant que nous sommes assis sur les tatamis, prêts à goûter notre premier thé Matcha accompagné de sa pâtisserie. Magique…
hama-rikyu gardens, jardin hama-rikyu, baie de tokyo, tsukiji, japon, voyage au japon, japan trip, tokyo, tokyo city guide, nakajima tea house, maison de thé tokyoNous restons un petit moment assis à nous reposer de nos émotions, et à échanger sur ce pays qui déjà nous a fourni un millier de bonnes raisons de nous extasier.
hama-rikyu gardens, jardin hama-rikyu, baie de tokyo, tsukiji, japon, voyage au japon, japan trip, tokyo, tokyo city guide, nakajima tea house, maison de thé tokyo hama-rikyu gardens, jardin hama-rikyu, baie de tokyo, tsukiji, japon, voyage au japon, japan trip, tokyo, tokyo city guide, nakajima tea house, maison de thé tokyoHama-Rikyu Gardens sera le seul jardin que nous visiterons à Tokyo, et mal renseignée que j’étais, je n’avais pas réalisé que nous n’en croiserions pas beaucoup d’autres dans la capitale.

Comme l’un des objectifs de notre voyage était d’assister à Momiji, le rougeoiement des érables, je ne vous cache pas que j’ai d’abord eu un petit sentiment de déception, craignant que nous ne soyons arrivés beaucoup trop tôt dans la saison.

Mais patience, la suite du voyage nous réserve de belles surprises !

Pour la fin d’après-midi, nous repartons vers un quartier très différent de ce qu’on a fait le matin: Ginza.
Pour être honnête, Ginza ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

De grandes avenues, d’immenses bâtiments prestigieux avec les marques habituelles (Chanel, Dior, etc). Les amateurs apprécieront l’architecture soignée et parfois futuriste des immeubles, conçus dans une surenchère d’effet pour donner à voir le prestige des marques en question.

Dior ou Chanel, très peu pour nous, notre objectif était plutôt de faire une razzia chez Itoya, cette incroyable papeterie sur 9 étages !
On n’a pas été déçus, nous y sommes bien restés 1h, le temps de TOUT regarder, de faire nos choix parmi les centaines de stickers et de papiers tous plus beaux les uns que les autres…

Car oui, je peux vous l’avouer : j’ai développé le syndrome du sticker au Japon ! C’est régressif mais c’est tellement bien fichu ! C’était devenu une petite quête personnelle : quels stickers allais-je trouver pour alimenter le carnet de voyage commencé dès le 1er soir de notre séjour au japon ?
Sur à peu près tous les thèmes, et à tous les prix, vous aurez l’embarras du choix si vous aussi vous êtes des amateurs éclairés de stickers ! (Des dents, des huskys, la météo, des petits sumos… Et la liste est encore longue !)

Pour terminer cet article, voilà quelques bonnes adresses que nous avons appréciées ce premier jour de balade à Tokyo :

Tsukiji market
5 Chome-2-1 Tsukiji,
Chuo, Tokyo 104-0045

Incontournable, pour l’ambiance, la fraîcheur du poisson, et pour une facette de Tokyo que vous ne verrez nulle part ailleurs.

Nakajima Tea house
1 Chome-10-66 Kaigan,
Minato, Tokyo 105-0022

Une maison de thé où vous pourrez déguster un thé Matcha avec sa pâtisserie, avec une vue imprenable sur le lac du jardin Hama-Rikyu, lui-même logé au milieu des buildings… Un contraste saisissant, et une excellente immersion dans la culture japonaise.

Itoya
Tokyo Chuo-ku
Ginza 2-7-15 Tokyo
Immense papeterie sur 9 étages où la tête vous tournera devant le choix impressionnant de papiers, stickers, et j’en passe !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *