les trésors du dimanche… (5)

Travailler du mardi au samedi, comme c’est mon cas, impose de faire les vide-greniers du dimanche.
Mais une fois n’est pas coutume, ce samedi-là je ne travaillais pas, et je suis partie découvrir un vide-grenier qui semblait plein de promesses : relayé par une page Facebook où les organisateurs semblent de mon âge, dans un petit coin méconnu du 18ème arrondissement, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Et puis le nom de la rue où se trouvait la brocante était si plaisant : la Villa des Tulipes…
brocante paris, brocante villa des tulipes, vide-grenier paris, vide-grenier villa des tulipes, brocante paris 18e, vide-grenier paris 18e

Pour les parisiens, la Villa des Tulipes se trouve le long de la voie de fer qui entoure Paris, tout près d’une ancienne gare bien connue maintenant sous le nom de la Recyclerie. Vous connaissez ?
Ce n’est pas un coin où je vais très souvent, mais je suis tout de suite tombée sous le charme de ces deux charmantes impasses, coincées entre un boulevard (le boulevard Ney), et la voie ferrée. Toutes pavées, les deux impasses étaient bordées de petits immeubles en briques, d’hôtels particuliers ou de maisonnettes avec des baies vitrées. Et comme si ça n’était pas assez mignon comme ça, les habitants ont mis de la verdure partout, avec des arches végétales, des jardinières partout… Je veux habiter ici !!
Pour vous donner une image du quartier, le site Parisian Touch a quelques belles images à vous proposer ici.

Bref, c’est un vide-grenier où j’ai autant apprécié l’ambiance que les trouvailles que j’y ai fait. Car je ne suis pas revenue les mains vides !

Ma première prise : cette petite robe que j’avais déjà dû croiser, parce que son imprimé m’était vaguement familier… Je ne porte jamais de orange, mais j’aime bien la couleur brique, qui fait très “automne”, et puis ses motifs rétro me plaisaient bien…
A 4€, je n’ai pas chipoté, je l’ai embarquée sans discussion !

Deuxième prise : une robe Zara, que j’ai reconnue comme un de mes coups de cœur quand je l’avais vue en magasin, et reposée parce que trop chère à l’époque. Ce jour-là, je l’ai eue à 4€…

Troisième prise : cette robe H&M à l’imprimé éclatant, presque japonisant, un peu rétro aussi.
Je reste sur ma lignée, et la décroche pour 4€. 😉

Et comme les pies, j’adore tout ce qui brille, alors cette robe Iro en lurex me tape forcément dans l’œil. Mais vue la marque, je m’attends à un prix plus élevé. La jeune fille m’en propose 5€, je la négocie à 4, et elle accepte avant que son amie un peu déçue ne lui fasse comprendre qu’elle voulait la vendre beaucoup plus cher… J’ai failli reposer la robe, ne voulant pas créer de vagues, mais j’ai préféré me faire petite et donner les 4€ sans demander mon reste !

brocante paris, brocante villa des tulipes, vide-grenier paris, vide-grenier villa des tulipes, brocante paris 18e, vide-grenier paris 18eEt finalement, alors que les pulls sont rarement intéressants sur les vide-grenier (souvent pleins de peluches !), je vois LE pull.

Un pull Kookaï qui, je le sais, va me gratter si je l’enfile trop près du corps, mais dont la couleur, difficile à définir, me séduit immédiatement ! Et pour finir en beauté, je l’ai eu pour la modique somme de… 4€ !

D’ailleurs je vous préviens, en photo ça ne donne rien du tout !

Voilà pour ce 5ème “épisode” des Trouvailles du dimanche ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *