Un dimanche chez les Grands Voisins

 

les grands voisins

C’est en lisant un (excellent) article sur L’instant parisien que j’ai appris l’existence des Grands voisins.

Depuis, l’idée me trottait dans la tête d’aller y faire un tour un dimanche. Mais entre les brocantes, les week-end à droite à gauche, cette idée restait en arrière-plan. Jusqu’au moment où un dimanche de Juillet pluvieux sans brocantes au programme se présente. Et en plus, ce week-end-là, c’est Portes ouvertes chez les Grands voisins !
Allez hop, c’est parti !

les grands voisinsles grands voisinsles grands voisinsMon petit côté « J’aime les vieilleries » s’est réveillé quand j’ai vu qu’il y avait un coin brocante, aménagé avec de la déco recyclée et amusante, comme cette lampe-tasses à café !
Par contre, comme souvent dans ces cas-là (je pense à Emmaüs entre autres), je suis souvent déçue du choix proposé. Les prix sont très intéressants (archi-corrects pour ce qui était vendu), mais tout était soit plastoc, soit un peu moche, soit… Pas très intéressant, en fait. Je deviens peut-être plus difficile, ou alors la richesse des vide-greniers parisiens m’a rendue trop exigeante peut-être !
Mais je suis quand même tombée sur quelque chose d’intéressant, je vous en parle à la fin de l’article…

les grands voisins

les grands voisins

les grands voisinsL’hôpital Saint-Vincent de Paul, réhabilité avant sa démolition et reconstruction m’a fait penser, forcément, au 6b que nous avions découvert à l’occasion de Paris face cachée…
Je trouve ça toujours amusant de se balader dans un endroit dédié à un usage propre (ici, soigner des malades), et le découvrir réapproprié à la sauce des artistes ou des artisans qui s’y sont installés. De fait, la métamorphose est si réussie qu’on en oublie vite qu’on se balade dans un ancien hôpital !

les grands voisins

les grands voisinsles grands voisinsles grands voisinsles grands voisins

les grands voisins, M. Loup

Coupe sur cheveux secs à prix libre avec M. Loup

agathe helbo, le sgrands voisins

L’atelier d’Agathe Helbo, créatrice de costumes pour le théâtre.

les grands voisins, caravane balkanique

Caravane Balkanique !

les grands voisinsles grands voisinsles grands voisins, briqueles grands voisins

les grands voisins, mama pétula

Mama Pétula !

Et voilà mon coup de cœur du jour, l’une des raisons qui m’ont aussi poussée à traverser tout Paris et à croiser les supporters de foot dans un RER bondé un dimanche de pluie (oui j’en rajoute un petit peu ;)) : Mama Pétula.

Je suis rarement emballée par le choix de plantes qu’on trouve chez les fleuristes ou les grandes jardineries. Évidemment, dans l’absolu, je peux toujours trouver mon bonheur. Mais combien de mes plantes viennent de vide-greniers, de hasards, voire même de mes voyages, plutôt que d’une jardinerie ?
J’ai l’impression de voir toujours les mêmes plantes, et j’avais bon espoir de trouver chez Mama Pétula une autre approche, une autre proposition, peut-être aussi une mise en scène… Et je ne me suis pas trompée !

Mes photos ne seront qu’un tout petit aperçu de la boutique de Mama Pétula, si séduisante avec son mélange d’ancien et de verdure : de vieux flacons de pharmacie ou un comptoir électrique hors d’âge cohabitent harmonieusement avec leurs compagnes vertes.

mama pétula, les grands voisinscollage, les grands voisinsles grands voisinsles grands voisinsles grands voisins, la lingeriela lingerie, les grands voisinsLa Lingerie, le bar aménagé au cœur de l’ensemble, est un endroit très séduisant, avec son mobilier de récup, son esprit participatif (si j’en crois le tableau qui propose d’échanger des services et des compétences!), et sa cuisine faite maison. En l’occurrence, c’était bien plein quand j’y suis allée, et malgré le mauvais temps, la terrasse avait son petit succès. Amis du 14ème, si vous voulez un spot sympa où vos enfants peuvent gambader sans danger, et boire un verre sans profiter du bruit des voitures, la Lingerie est un bon spot !

la lingerie, les grands voisinsEn plus, ce jour-là, il y avait un concert très sympa :

la lingerie, les grands voisins

Et puis évidemment, je ne suis pas rentrée les mains vides !
Chez Mama Pétula, j’ai craqué pour deux nouvelles plantes :
mama pétula, les grands voisins, cactusUne petite plante à 4€, et un magnifique cactus à 19€. Mon premier cactus !!
Il faudra juste que j’apprenne à ne pas avoir la main trop lourde sur l’arrosoir. (Je crois que mes plantes qui meurent le sont souvent car trop arrosées, ahem.)

J’ai aussi dégoté un livre de photos improbable à la Ressourcerie, un énorme catalogue d’expo à 1€ que je vais pouvoir charcuter sans scrupules pour mes collages :

DSC02367

Les Grands voisins,
82, avenue Denfert Rochereau
75014 Paris

Métro 6, RER B : Denfert Rochereau

Café et restauration de la Lingerie
du mercredi au samedi de 10h00 à 23h00
et le dimanche de 11h00 à 21h00.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire